Pourquoi je n’ai pas craché Mon expérience avortée avec les tests génétiques de 23andMe

Il venait tout juste d’arriver. Mon petit « kit à crachat », juste pour moi. Remplir de salive, mettre à la poste… et attendre. Attendre que la compagnie 23 and me procède aux analyses, puis que mon ordinateur me révèle la nature profonde des chromosomes dont je suis tricotée. Une belle séquence de G, de A, de T et de C, dont l’agencement précis allait me dévoiler une mine d’informations, de ma vulnérabilité à diverses fatalités comme l’Alzheimer au type de cire qui s’accumule dans mes oreilles. Lire la suite

La guêpe et la sauterelle, ou la cruauté enseignée aux enfants

C’est une histoire triste. L’histoire d’un petit garçon qui découvre la loi de la jungle sur un trottoir de béton.

On attend l’autobus tous les deux. Il se fait une amie sauterelle. L’aime tellement d’amour qu’il la blesse un peu. Elle a la patte de moins en moins sautillante. Ou peut-être fait-elle semblant, dans l’espoir qu’Arthur s’intéresse à une mouche, à un ver de terre, à une coccinelle, à n’importe quoi d’autre qu’à elle. Lire la suite

Poisson des chen-OGM

Il attire des milliers de touristes chaque année, tout emballés à l’idée de s’entasser dans une petite cabane pour l’extirper de sa rivière glacée.

Son seul défaut: il ne goûte pas si tellement très bon que ça…

Ne reculant devant rien pour faire avancer la science, des chercheurs du Centre Interuniversitaire de recherche sur les espèces maritimes (CIREM), à Port-à-l’Espadon, ont modifié le génome de quelques Microgadus tomcod (le nom scientifique de ce cher petit pouésson des chenaux – ou poulamon) afin qu’il code pour une protéine naturellement produite par son lointain cousin, Salmo salar (le saumon atlantique). Lire la suite

Commencer

Il faut bien commencer quelque part. Par quelque chose. N’importe quoi, on inaugure.

Mais c’est plus fort que moi: il faut que ça fasse un peu thématique. Qu’il y ait un genre de style de rapport, premier billet, début/origine/amorce/prélude/genèse…

Plonger dans le big-bang, ça serait un peu trop intense. Énumérer tout plein de premières fois (premiers pas, premiers mots, première machine à espresso, pour converger, dans un spectaculaire punch, vers ce premier blogue), un peu trop… trop. Lire la suite