Molécules de nanoparticules de boue

« Les molécules qui détruisent le cancer ». Depuis le temps qu’on les attendait! Ce n’était pas trop tôt…

Dommage d’avoir gaspillé autant d’argent pour vaincre le cancer quand la réponse se trouvait au marché Maisonneuve…

Toutes ces coûteuses chaires de recherches…

Et surtout, tous ces oncologues traqueurs de tumeurs…

À quoi consacreront-ils leurs énergies désormais?

La madame me l’a bien dit après m’avoir fait déguster son huile d’olive: « le petit piquant que vous sentez dans la gorge… c’est les molécules qui détruisent le cancer. »

Gargarisons nous gaiement!!!

Si elle n’avait pas dit « molécules », mon esprit scientifique aurait eu des doutes.

Mais quand on emploie le mot « molécule », c’est qu’on sait de quoi on parle.

C’est sérieux, une molécule!

En tant que journaliste scientifique très crédible et pas du tout crédule, quand on dit « molécule », j’écoute.

Et aussi quand on dit « aspirateur cyclonique », « sèche-cheveux ionique » ou « brosse à dents ultrasonique ».

2 réflexions sur “Molécules de nanoparticules de boue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *