Poisson des chen-OGM

Il attire des milliers de touristes chaque année, tout emballés à l’idée de s’entasser dans une petite cabane pour l’extirper de sa rivière glacée.

Son seul défaut: il ne goûte pas si tellement très bon que ça…

Ne reculant devant rien pour faire avancer la science, des chercheurs du Centre Interuniversitaire de recherche sur les espèces maritimes (CIREM), à Port-à-l’Espadon, ont modifié le génome de quelques Microgadus tomcod (le nom scientifique de ce cher petit pouésson des chenaux – ou poulamon) afin qu’il code pour une protéine naturellement produite par son lointain cousin, Salmo salar (le saumon atlantique). Lire la suite